Les houles

La houle est un facteur déterminant dans l’évolution morphologique du littoral . Son action résulte dans la combinaison de plusieurs processus entrainant la mise en suspension et le déplacement des sédiments sur la plage émergée mais également sur la partie sous-marine limitée principalement dans la zone de déferlement.

Les caractéristiques des houles en Méditerranée sont particulières en raison de la faible étendue de la zone d’action des vents sur la mer (fetch ), ce qui se traduit généralement par des agitations de type « mer de vent ».

Il n’existe pas de longues séries de mesures de houle autour de la Corse même si l’implantation ponctuelle de bouées telles que dans le Cap Corse ou celle au large de Bastia ont permis d’obtenir des mesures sur de courtes périodes. Actuellement, 2 bouées semblent avoir été installées au large de la Révellata et d’Alistro (réseau CANDHIS, géré par le CEREMA?).

Pour pallier à ce manque de données, une démarche de reconstitution des climats de houle a été menée à partir des données de vents qui ont servi à contraindre un modèle de propagation de la houle .
Cette démarche a été menée dans le cadre d’un projet visant à évaluer les impacts des tempêtes sur le littoral de la Plaine orientale de la Corse (Stepanian et al., 2011) mais également par le CEREMA au travers d’ANEMOC.
Les chroniques de houle ont ainsi été reconstituées entre 1979 et 2009 sur le long du littoral de la Corse.

Répartition de la houle sur la base de données simulées entre 1979 et 2009 autour de la Corse - JPEG - 3.2 Mo
Répartition de la houle sur la base de données simulées entre 1979 et 2009 autour de la Corse

En termes d’exposition à la houle , il est concevable de dissocier la côte est et la côte ouest de la Corse.

Le littoral oriental :

L’analyse statistique de ces données démontre que sur ce secteur, les conditions de faible agitation, c’est à dire les houles dont la hauteur significative ne dépasse pas 1 m, prédominent avec une direction de provenance préférentielle de secteur sud à sud-est.
Les évènements les plus énergétiques se répartissent sur le secteur nord-est .

Caractéristiques des évènements les plus énergétiques entre 1979 et 2009 au large de San Martino di Lota issues de données simulées
Caractéristiques des évènements les plus énergétiques entre 1979 et 2009 au large de San Martino di Lota issues de données simulées

Le littoral occidental :

Tout comme pour le littoral oriental, ce sont les conditions de faible agitation qui prédominent avec cependant une direction de provenance préférentielle sur le secteur ouest à sud-ouest.
Les évènements les plus énergétiques se répartissent sur le secteur nord-ouest et sont plus fréquents que pour la côte orientale de l’île.

Caractéristiques des évènements les plus énergétiques entre 1979 et 2009 au large d'Ajaccio issues de données simulées
Caractéristiques des évènements les plus énergétiques entre 1979 et 2009 au large d’Ajaccio issues de données simulées