Taravo-Tenutella

Localisation :

Taravo - JPEG - 2.1 Mo
Taravo

Justification du suivi :

Le suivi du site a débuté suite à la tempête de décembre 1999. L’ensemble des observations effectuées met en évidence la vulnérabilité de cette plage face à l’érosion.

Mesures réalisées :

Mesures topo-bathymétriques et relevélé de la position du trait de côte
DateProfil nordProfil sudTrait de côte
07/09/2002 oui oui non
06/05/2003 oui oui non
06/08/2004 oui oui non
10/06/2005 oui oui non
21/06/2006 oui oui non
14/10/2008 oui oui non
27/05/2009 non non oui
26/06/2009 oui oui non
26/06/2010 oui oui oui
21/05/2011 oui oui oui
20/09/2012 oui oui oui
24/09/2013 oui oui oui

Caractéristiques du site :

Description géomorphologique :

Ce site est caractérisée par la présence d’un fleuve, le Taravo, qui sépare la plage en deux parties distinctes même si l’été, l’embouchure n’est pas toujours ouverte sur la mer. A l’ouest, la plage est caractérisée par une faible pente et du sable fin caractéristique d’un faible hydrodynamisme alors que la partie à l’est est caractérisée par une pente plus importante ainsi qu’un sable grossier. Cette partie de la plage est plus exposée à la houle et présente des enjeux en haut de plage .

Plage à l'ouest -  voir en grand cette image
Plage à l’ouest
Embouchure du Taravo -  voir en grand cette image
Embouchure du Taravo
Plage à l'est avec la présence d'enjeux en haut de plage -  voir en grand cette image
Plage à l’est avec la présence d’enjeux en haut de plage

Evolution morphologique :

Profils topo-bathymétriques :

Evolution du profil nord de Taravo entre 2001 et 2013 -  TIFF - 4.1 Mo
Evolution du profil nord de Taravo entre 2001 et 2013
Evolution du profil sud de Taravo entre 2001 et 2013 -  TIFF - 4.1 Mo
Evolution du profil sud de Taravo entre 2001 et 2013

Evolution de la position du trait de côte  :

Taravo Tenutella Evolution trait de cote - JPEG - 7.6 Mo
Taravo Tenutella Evolution trait de cote
Evolution inter-annuelle de la position du trait de côte entre 2009 et 2013

Faits marquants :

Un transfert sédimentaire de la plage vers l’avant-côte est mis en évidence par les suivis depuis 2002 et une perte au large est également observée sur le profil sud faisant face à l’embouchure. Des analyses plus approfondies sur les quantités et les localisations des stocks sableux dans la baie permettraient d’établir un diagnostic précis et d’envisager des actions pour limiter la tendance érosive chronique de cette cellule sédimentaire.