ADAPTO

Le programme ADAPTO initié par le Conservatoire du Littoral a pour objectif l’exploration de solutions de gestion intégrée de la zone côtière face aux effets du changement climatique à l’échelle nationale de plusieurs sites dont l’un se situe en Corse : le Delta du Golo (de Bastia à l’embouchure du Fium’altu). La démarche du Conservatoire du littoral repose sur une reconstitution de l’histoire géologique du delta (édification et évolution récente) et sur une analyse des pressions anthropiques sur ce littoral (urbanisation, fréquentation et usages anarchiques). Sur la base de ces connaissances, des scénarios de gestion de la bande côtière sont évalués à l’échelle de chaque commune. Ils concernent notamment la stratégie foncière, la préservation des espaces naturels, l’adaptation des usages et visent à développer une démarche d’adaptation aux aléas côtiers dans les secteurs à enjeux économiques.

En partenariat avec le BRGM?, une analyse prospective de l’évolution potentielle du trait de côte à l’horizon 2050 a été menée grâce aux nombreuses données historiques disponibles sur le site du Delta du Golo : images aériennes de l’IGN depuis 1937 et levés topographiques au DGPS depuis 2001 par le BRGM dans le cadre du Réseau d’Observation du Littoral de la Corse. De cette analyse sont issues des cartes de la bande littorale potentiellement exposée à des phénomènes d’érosion marine à l’horizon 2050 qui tiennent compte 1/ des évolutions historiques du trait de côte projetées à l’horizon 2050, 2/ de l’impact d’un évènement de tempête majeur et 3/ de l’élévation du niveau de la mer sous l’effet du changement climatique (Figure 1 A). Il est à souligner que les limites cartographiées ne représentent pas une position fixe du trait de côte à l’horizon 2050 mais une bande exposée au recul potentiel du trait de côte . A l’exception de certains secteurs, l’élévation du niveau de la mer attendue et l’impact d’un évènement de tempête majeur, représentent les principales contributions à un recul du trait de côte à l’horizon 2050.

En complément de ce diagnostic, le programme ADAPTO inclut une évaluation économique et sociale de plusieurs scénarios possibles (ne rien faire, relocalisation, protection dure, accompagnement des processus naturels, Figure 1 B) afin d’apprécier la pertinence des stratégies de gestion intégrée de la bande côtière. Des analyses coût/bénéfice et multicritères ont donc été menées par le Conservatoire du Littoral avec l’appui du bureau d’étude BRL (résultats en cours de finalisation).

Dans un contexte de changement climatique associé à une forte anthropisation du littoral (aménagements touristiques, urbanisation, protections côtières, etc.), le besoin de disposer d’outils d’aide à la décision pour la prévention et la réduction de la vulnérabilité aux phénomènes d’érosion marine croissants (risques auxquels sont exposés les biens et personnes, coûts engendrés), devient de plus en plus prégnant pour les acteurs du littoral (Etat, Collectivités, Région, gestionnaires, riverains, etc). C’est pourquoi, cette démarche expérimentale du Conservatoire du Littoral réalisée à une échelle spatiale relativement réduite (3 sous-secteurs du site ADAPTO du Delta du Golo) représente un excellent outil pédagogique pour l’élaboration de stratégie de gestion intégrée de la bande côtière. Elle permet d’illustrer le besoin de partager le diagnostic, d’évaluer différents scénarios de mode de gestion en articulation avec les documents réglementaires (PADDUC, PPRL, etc.), ceci à une échelle cohérente et adaptée au fonctionnement du système tant sur le plan physique (cellule hydro-morphosédimentaire par exemple) que sur le plan des enjeux et de la gouvernance (prérogatives et compétences des acteurs locaux).

Le rapport du BRGM/RP-67389-FR (Stepanian et al., 2017) est disponible sur le lien suivant : http://infoterre.brgm.fr/rechercher/search.htm



Documents à télécharger