Projet MAREGOT : le système de caméras opérationnel pour le suivi géomorphologique du littoral Corse

Dans le cadre du projet interreg MAREGOT, deux systèmes de caméras sont à présent opérationnels sur les sites pilotes de Calvi et Bastia (plage de l’Arinella). Un autre sera prochainement installé à Moriani. Cet outil présente une résolution temporelle très fine (observations en continue) y compris pendant les tempêtes.

Après traitement photogrammétrique, les images délivrent une multitude d’informations sur l’évolution de la plage , les structures sédimentaires immergées ou les caractéristiques de la houle , etc. Cet outil est également adapté pour étudier la dynamique des dépôts de posidonie qui peuvent dépasser 2 mètres d’épaisseur par endroit avec une dynamique extrêmement rapide.

Bien que la dynamique hydro-sédimentaire soit documentée à une échelle annuelle sur les 3 sites (Réseau d’Observation du Littoral de la Corse), des lacunes de connaissances demeurent aux échelles saisonnière et évènementielle (tempête). Toutes deux soumises à une érosion marine considérable, les plages de Calvi et Moriani représentent des enjeux socio-économiques majeurs (tourisme) associés à une forte anthropisation avec des structures de protection côtières (géotextile, enrochements, brise-lames et épis) et une urbanisation plus ou moins dense.

L’objectif de ce système de suivi du littoral par cameras est l’acquisition d’informations à haute fréquence afin d’améliorer la connaissance de la dynamique hydrosédimentaire en lien notamment avec les tempêtes, les actions humaines (ouvrages de protection, rechargement de plage , etc) et la dérive littorale . Ainsi, les nouvelles connaissances élaborées permettront la réalisation d’analyses prospectives d’évolution en appui à une gestion intégrée de ces sites pilotes sensibles.